L’article qui m’a parlé dernièrement

Une des chose les plus importante dans ma vie de femme …. c’est ma maternité. Je suis maman de 3 filles, J’ai glissé un orteil dans cette aventure rocambolesque il y a un peu plus de 20 ans . J’y suis dedans jusqu’au cou maintenant. Je me suis débattue pour ne pas m’y noyer parfois. J’ai surnagé, souvent quand elles étaient petites.

Jamais je n’aurais pu imaginer l’ampleur du chantier de développement personnel que j’ai vécu (et vis encore).

Je savais que ça serait un chamboulement… mais à ce point, non !?

Mes enfants sont mon carburant, comme elles sont le puit sans fond qui me pompe ce même carburant. 

Quand j’ai pris conscience de la réalité de l’urgence écologique (je baignais déjà dedans, mais après ma première Fresque du Climat, j’ai compris que j’étais surtout écolo dans ma tête, mais pas trop dans mes gestes), j’ai voulu tout faire, prendre le sujet à bras le corps, par tous ses bouts… le risque de me « cramer » était là (entendez par là, rajouter un burnout écologique en plus de mon burnout maternel). 

Comme je suis une passionnée, je suis allée un peu loin dans la démarche…. et j’ai fais mon p’tit épuisement, avec une envie de tout envoyer péter. 

Je ne suis pas restée seule, j’en ai parlé autour de moi, j’ai mis des choses en place pour me relever (l’important c’est pas de ne pas tomber. C’est de se relever à chaque fois) .

Un jour dans les mails du matin du site www.fabuleusesaufoyer.com j’ai lu un article intitulé « comment réduire (drastiquement) sa charge mentale écologique » ça a été une de ces lecture qui te mets du baume au coeur et qui relativise, sans minimiser non plus. 

Je t’invite à le lire, si comme moi tu te sens un peu débordée dans ta vie de parent ,qui veut le meilleur pour ses enfants et qui oeuvre pour un monde plus juste et vivable pour l’humanité (à l’horizon 2050). 

Bonne lecture !

PS : si jamais tu as besoin de soutien parce que tu es une femme un peu débordée par le joyeux mélange vie de famille/pro/perso, abonnes toi au mail du matin de ce site web. Sans le soutien de cette communauté de mamans pendant les 5 dernières années de ma vie, je ne serais pas là où j’en suis !!